La CNSS bancarise des prestations

 

Dans le cadre de ses efforts de recherche constante pour l’amélioration du service des prestations de vieillesse, la Caisse Nationale de Sécurité Sociale a entrepris une opération dénommée « bancarisation des pensions et rentes » payées par elle-même. La bancarisation des pensions et rentes est le paiement des prestations de vieillesse par les moyens modernes de paiement. Elle vise à mettre à l’abri de certains risques leurs bénéficiaires et à permettre à la CNSS d’être en conformité avec la réglementation bancaire de la Zone UEMOA en matière de paiement. Elle permet également de donner un nouvel espoir aux bénéficiaires desdites prestations en leur offrant la possibilité d’accéder aux services bancaires appropriés et de bénéficier de leurs avantages. Trois raisons essentielles sont à l’origine de la bancarisation :

  1. la mensualisation desdites prestations qui est une réalité depuis juillet 2007 ;
  2. la directive de l’UEMOA qui fait obligation de payer par chèque, toute dépense d’un montant égal ou supérieur à 100 000 FCF ;
  3. l’utilisation des moyens modernes de paiement préconisée par la BCEAO et qui est également une recommandation forte de la Conférence Inter Africaine de la Prévoyance Sociale (CIPRES).

Pour que cette opération devienne réalité, la plupart des banques et Établissements Financiers de la place ont consenti d’énormes sacrifices en encordant des conditions avantageuses pour cette nouvelle  catégorie de clientèle. Ces conditions touchent aussi bien l’ouverture des comptes chèques/courants que la tenue desdits comptes auxquelles s’ajoutent d’autres avantages tels les possibilités de crédits et les découverts. Les conditions ordinaires appliquées à la clientèle des banques ont été revues à la baisse au profit des pensionnés et rentiers.

Par ailleurs, l’utilisation des moyens modernes de paiement à travers la monétique a été accordée aux prestataires qui le désirent par la mise à leur disposition des cartes de retrait à titre gratuit ou à des coûts étudiés aussi bien pour les retraits locaux que ceux de la sous région.

Ont accepté d’accompagner la CNSS dans cette opération, les Banques et Établissements financier suivants :

  1. Banque Atlantique (BA) ;
  2. Banque Agricole et Commerciale du Burkina (BACB) ;
  3. Banque Commerciale du Burkina (BCB) ;
  4. Banque of Africa Burkina (BOA);
  5. ECOBANK Burkina (ECOBANK);
  6. Banque Internationale du Burkina (BIB) ;
  7. Banque Régionale de Solidarité (BRS) ;
  8. Fédération des Caisses Populaires (FCP;
  9. Sociétés Nationale des Postes (SONAPOST).

Tout titulaire de pension ou rente trouvera auprès de ces Banques et Établissements Financiers des conditions avantageuses pour y virer sa prestation de sécurité sociale. La Caisse nationale de Sécurité sociale saisit cette opportunité pour exprimer toute sa reconnaissance à ces Banques et Établissements financiers qui ont bien voulu l’accompagner dans cette opération et leur adresse ses sincères remerciements.

 

TOUTE PENSION DONT LE MONTANT EST SUPERIEUR OU EGAL  A  60 000 FCFA DOIT ETRE PAYE PAR VIREMENT!